Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet

Accote-pot

Objets de la cuisine
Cheminée autrefois, élément central de la maison
Voilà bien un drôle de mot... et l'objet est tout aussi étonnant pour nous qui vivons dans une société très industrialisée.
Le mot « accote » provient du verbe « accoter » qui signifie, entre autre, « soutenir à l’aide d’une cale ».
Inusité depuis bien longtemps et pour cause, l’accote-pot est un ustensile qui servait lors la cuisson dans l’âtre.
Cet ustensile, en forme de demi-cercle, servait à caler le pot, dans lequel cuisait, dans les braises, un bon petit frichti, empêchant que celui-ci ne soit en déséquilibre et donc que le contenu ne se répande dans l’âtre.
Cet accessoire fort utile, placé à la base du contenant, pouvait être en fer forgé ou en poterie.
En règle générale, un accote-pot mesure de 8 à 12 cm de haut et de 18 à 20 cm de large.
Il est souvent muni d’une anse, faite dans le même matériau que l’accote-pot lui-même.
Parfois porté par trois pieds, dont l’un est le prolongement de l’anse, il peut être décoré d’entailles, de chanfreins, de volutes…
La poignée est parfois décorée et/ou fait partie intégrante du décor.
Il peut être combiné avec un porte-broches ou un porte-manche. (information issue du site http://www.patrimoine-de-france.org)
L’accote-pot porte aussi les jolis noms de « cale-pot » ou d’« appui-pot ».
 
Les accote-pots s'employaient partout en France. Seuls ceux en céramique peuvent être attribués à une région plutôt à qu’une autre, en fonction de la couleur de la terre, de l’engobe et du décor.
 
Je remercie Monsieur G. qui a eu la gentillesse de me faire parvenir des photos d'accote-pots de sa collection personnelle. Ils sont ici présentés.

Galerie photos