Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet

Baiser de paix

Art religieux
Baiser de Paix
L'osculatoire, du latin « osculum », qui signifie « baiser », plus communément appelé « baiser de paix », « instrument de paix » ou « Agnus Dei », est un objet utilisé de manière facultative dans la liturgie catholique et dont l’usage est aujourd’hui perdu.
 
Durant la célébration de l'Eucharistie, l’usage du baiser de paix est un rite liturgique qui précède la communion sacramentelle. En fonction des pays, des coutumes et des sensibilités du célébrant, les fidèles sont invités à échanger, entre eux, la paix du Christ, par une accolade, une poignée de main ou éventuellement un baiser sur un osculatoire.
 
Cet objet liturgique est de petite taille : il faut compter une vingtaine de centimètres environ. Il est très souvent réalisé dans un matériau noble comme de l’ivoire, de l'argent, du métal doré, du bronze, du bois fin ou rare sculpté, etc…
Sa forme, variable d’un objet à l’autre, comporte généralement une base rectiligne qui permet de le faire tenir debout, tout en l'appuyant sur une poignée, fixée au dos, destinée à en faciliter la préhension.
Sur le recto de l'objet figure une représentation religieuse qui rappelle le sens du rite et l'origine de la paix qu'il transmet; le plus souvent il s'agit du Christ en croix, de l'Agneau de Dieu, du Sacré-Cœur de Jésus ou encore d'une représentation de la Nativité.
 
Le baiser de paix est présenté au prêtre par le servant ou le diacre.
Le prêtre l'embrasse, puis le diacre, enfin le sous-diacre qui va le présenter aux fidèles selon des modalités liturgiques qui varient en fonction des lieux, du type de célébration et des coutumes locales en place.
 
Cet objet, apparu au Moyen Âge, permet ainsi aux fidèles de transmettre le baiser de paix sans contact physique direct, parfois considéré comme ambigus, comme chez les traditionnalistes, tout en rappelant le sens religieux du geste accompli.
 
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Osculatoire

Galerie photos