Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet
AccueilEspace documentaireBonde à barrique

Bonde à barrique

Objets du vin et de l'alcool
Descriptif du tonneau
Une « bonde » appartient au monde viticole.
Il s'agit du bouchon en bois ou en verre qui sert à obturer la barrique de bois, dans laquelle le vin est mis à vieillir.
Pour faire simple et concis, la bonde est un gros bouchon.
Une fois le vin fermenté en cuve, après une dizaine de  jours de macération avec le moult, il est transvasé en fûts pour qu’il continue de fermenter tranquillement et que la vinification se fasse. Le trou de fût par lequel le vin est introduit s'appelle le « trou de bonde »
Cette seconde phase est dite « fermentation insensible ».
 
Durant les premiers mois d’élevage du vin, les barriques sont placées bonde dessus. L’orifice de remplissage est alors en position verticale et obturé de manière très approximative par une bonde en verre qui permet le dégagement du gaz carbonique accumulé pendant les fermentations.
Autrefois, on fermait simplement le fût de avec une feuille de vigne ou une feuille de papier lestée de sable. 
Cette phase de maturation achevée, le tonneau est bouché avec une bonde en bois de chêne, entourée d’une toile pour assurer une meilleure fermeture.
En se reposant ainsi, le vin va se clarifier et toutes les matières lourdes comme le marc ou les pépins vont tomber au fond et constituer la lie.
 
Le positionnement « bonde dessus » est le plus exigeant en main d’œuvre, mais il a l’avantage de permettre un accès permanent aux fûts, pour les dégustations et les analyses. Le positionnement « bonde de côté » entraine une oxydation plus douce mais pose plus de problème pour accéder au vin.
 
Il existe différents types de bondes.
 
-les bondes en bois de chêne sont, aujourd’hui, utilisées surtout par esthétisme, car ce type de  bonde a le désavantage d’être poreuse. Elles ne garantissent pas la création d’un vide permettant d’éviter l’oxydation des vins. C’est pourquoi la bonde en bois doit être utilisée de côté et dans ce cas, il faut prévoir un robinet de soutirage à la base de la barrique.
-les bonde en verre sont surtout utilisées pour permettre un dégazage du vin dans les premiers mois d’élevage ou durant tout l’élevage des liquoreux (oxydation plus forte, ouillages fréquents).
 
-les bondes en terre cuite sont réservées pour le cidre
 
De nos jours, il se vend des bondes en silicone. Autre temps, autres moeurs!

Galerie photos