Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet

Boten-bragou

Autour du costume et du linge
L’objet de cet article est un bouton de culotte, mais pas n'importe lequel, un bouton breton, s’il vous plait!
Roulement de tambour : voici le boten-bragou ou botenn-bragou.
Autrefois, les hommes fermaient leur bragou (il s’agit d’une culotte bouffante, élément du costume régional) à l’aide d’un double bouton formant une barrette, appelé en breton « boten-bragou ».
La traduction littérale de « boten bragou » est « bouton de braies ».
La culotte du costume breton s’appelle « bragou braz » ou « bragou berr ». Ce sont, en réalité, deux types de culottes différentes encore très utilisées dans la campagne bretonne au début du XXème siècle.
Le bouton se fixait au niveau de la ceinture. Il constituait le seul moyen de fermer le pantalon, au niveau du haut de la braguette et se cachait sous la ceinture ou pouvait s’exposer juste en dessous de celle-ci. Il semblerait qu'il était de bon ton de laisser sortir un peu sa chemise : cela montrait à tous qu'on avait les moyens de s'en acheter une!
La large ceinture qui le cachait à 99% se nomme « gouriz » (autre article en ligne pour ceux qui voudrait approfondir le sujet du costume breton).
L’Art Populaire breton est très recherché par nos amis collectionneurs d’objets anciens, reflets de la vie de nos ancêtres au pays de la crêpe et du chouchen.
Le boten-bragou est un objet typique et hautement collectionnable. Il prend peu de place et la grande variété des décors permet de régaler les plus insatiables.
Les plus remarquables sont en buis, gravés en creux d’un décor géométrique, incrustés de cires colorées de rouge, bleu et vert. Certains modèles sont incrustés d’étain, tout comme certains étuis pour pipe ou certaines tabatières de la même région. Ce sont les plus rares et les chers, d’ailleurs.
D’autres modèles existent cependant : ils sont en métal, (tige de plomb, bouton en bronze ou en cuivre rouge), réutilisant parfois des boutons d’uniformes militaires ou des pièces de monnaie.
Un boten-bragou mesure entre 6 et 8 cm de long environ.

Galerie photos