Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet
AccueilEspace documentaireBouteille de la Passion de Liesse

Bouteille de la Passion de Liesse

Art religieux
Médaille du XVIIème siècle
Voici un très, très, très bel objet de dévotion populaire rare sur le marché : il s’agit de la bouteille de la Passion de Liesse.
 
Liesse-Notre-Dame est un petit village de l’Aisne qui fut, dès le Moyen-Age, un haut lieu de pèlerinage. Il est dédié à Notre Dame de Liesse, une Vierge Noire présentant Jésus, les bras ouverts sur le monde.
 
Voici l’histoire ou la légende, au choix, sur laquelle se base ce pèlerinage.
Replongez-vous au XIIème siècle, vers 1130-1135. 
A cette époque, de nombreux croisés partent délivrer le tombeau du Christ des mains des musulmans. Dans le village de Liesse, trois chevalliers de l'ordre de Malte s'apprêtent à partir, eux-aussi, pour la Terre Sainte.
Alors qu'ils arrivent en Egypte, ils sont fait prisonniers par des maures. Jetés en prisons sans procès et sans ménagement, ils sont forcés d'abjurer leur foi. Mais rien n'y fait, ni la torture, ni les menaces de mort, rien! Les chevalliers continuent de prier, au fond de leur geôle. A force de prière et de détermination, ces chevalliers forcent l'admiration de tous.
Bon diplomate et fin stratège, l'émir qui les détient décide d'envoyer sa fille, la belle Ismérie, pour tenter, à force de ses charmes, de convertir les croisés.
Mais les chevaliers préfèrent lui parler de ce qui unit les hommes entre eux, quelque soit leur religion : l'Amour.
La jeune fille, intéressée par ce discours touchant et sincère, leur réclame alors une statue de la Vierge avec Jésus, qu'elle pourrait prier, chez elle. Il s’agit de premier miracle de cette légende : Ismérie s’est convertie.
Cette statue, que les croisés doivent sculpter eux-mêmes, est apportée miraculeusement à Ismérie, par des anges, durant son sommeil. Il s’agit là du deuxième miracle de la légende.
Les croisés, toujours plongés dans la prière au fond de leur trou miteux, sont alors libérés par Ismérie, à qui la Vierge est apparue lors d'un songe. Mais la princesse ne peut plus rester dans son palais : sa conversion a été démaquée par son père, qui fou de rage, la menace de mort à son tour.
Au cours d'une ardente prière, c'est transportés par des anges que la princesse et les trois croisés rentrent à Liesse, transportant la statue apparue miraculeusement à Ismérie. A l'endroit de leur "attérissage", une source se met miraculeusement à couler.
Dès lors, une foule immense viendra se recueillir devant cette Vierge Noire et profiter des bienfaits de cette eau miraculeuse.
C’est le quatrième miracle de Liesse.
Aujourd’hui totalement tombé dans l'oubli, le pèlerinage de Notre Dame de Liesse fut durant des siècles un haut lieu de la foi chrétienne. La Vierge Noire fut largement invoquée pour la libèration des prisonniers, convertir et soigner.
Une foule de pèlerins considérable est venue prier Notre Dame de Liesse : rois de France,  princes, hommes célèbres et simples dévots.
Pour vous donner permettre de vous rendre compte de l'importance de ce pèlerinage, sachez que Louis XIV s'y rendra 25 fois, tout au long de son règne. Ce pèlerinage accueillait plus de fidèles que Lourdes aujourd'hui!
En lire plus
Un petit souvenir ?
 
Lors de ces pèlerinages, il était, tout comme ça l’est toujours aujourd’hui, de coutume de ramener quelque chose chez soi, en souvenir de ce pieux moment.
Entre chapelets, images religieuses, médailles et autres bricoles, se trouve une petite pépite de notre patrimoine.
Il s’agit des bouteilles de la Passion dites de Liesse, car elles sont typiques de ce lieu de pèlerinage et donc introuvables ailleurs.
La fabrication de ces bouteilles par les artisans de Liesse remonterait au XVIIIème siècle.
 
Elles ressemblent plus à de grandes ampoules cylindriques qu'à de vraies bouteilles. Elles contiennent de l’eau de la fontaine miraculeuse de Liesse et tout un tas de petits ludions flottants.
Le niveau de l’eau s’établit presque jusqu’en haut, soit à l’épaulement de l’ampoule.
Les bouteilles sont en verre soufflé et sont généralement posées sur un piédouche (soit en verre pris dans la masse ou en métal serti sur le corps). Un fond plat aurait été un peu trop simpliste pour un si bel objet religieux.
Elles peuvent être closes par un opercule de cire ou bien totalement hermétiques car sans ouverture : elles se présentent alors fermées comme des ampoules.
 
Le plus curieux, c’est ce que contient chaque bouteille : à vos lunettes, c'est partie pour une belle découverte!
 
Un ludion est un objet ou un jouet flottant qui démontre de manière ludique le phénomène physique de la pression. Il illustre la compressibilité de l'air par rapport à celle de l'eau.
Le ludion est un objet creux donc rempli d'air qui est plongé dans un récipient fermé par une membrane. Comme il est plein d’air, le ludion flotte. Mais lorsqu’on appuie sur la membrane,  cela fait descendre l'objet creux. L'arrêt de la pression le fait remonter.
 
A chaque ludion de ces bouteilles est suspendu ce que certains appellent des bricoles, car de petite taille, qui sont en fait des figures ou des objets religieux réalisés en verre filé coloré dans la masse. L'intérieur des bouteilles est multicolore!
Le travail du verre filé et modelé à chaud est en lien avec la tradition de ces innombrables sujets en verre filé, fabriqués notamment à Nevers au XVIIIème siècle.
Comme il n’y a pas de membrane sur ces bouteilles, la taille des bulles de verre est de différents volumes, permettant un étagement des ludions dans la bouteille.
 
L’ensemble de ces figurines est à diviser en deux familles :
1- Les instruments et objets retraçant la Passion du Christ
2- Les figures évoquant la légende des trois chevaliers et du pèlerinage
 
Voici la liste des figurines et objets que contient une bouteille de la Passion de Liesse.
Elle a été établie par les artisans de Liesse, depuis de très nombreuses années.
Ces 60 ludions rappellent aux pèlerins divers moments clé de la vie de Jésus : le chemin de croix, le procès, la crucifixion, la résurrection et le salut offert à chacun.
Les plus petites bouteilles en contenaient moins.
 
Vie de Jésus :
 
1. Agneau (symbole du Christ offert)                2. Calice de la Cène.
3. Tête de Judas.                                                   4. Les trente deniers. 
5. La bourse de Judas.                                         6. Larmes de Jésus.
7. Ange de l'agonie.                                              8. Lanterne. 
9. Glaive de saint Pierre.                                     10. Cordes qui lièrent Jésus.               
11. Caïphe.                                                            12. Main qui donna le soufflet.
13. Coq.                                                                 14. Hérode.
15. Robe blanche d'ignominie (Lc 23,11)         16. Pilate.
17. Aiguière (Pilate s’est lavé les mains).         18. Colonne de la flagellation.
19. Fouet.                                                              20. Faisceau de verges.
21. Couronne d'épines.                                      22. Roseau.
23. Ecce Homo.                                                    24. Trompette en tête du cortège,
25. Sainte-Face.                                                    26. Tunique sans couture.
27. Dés.                                                                  28. Hache (pour couper l'arbre de la croix).
29. Scie (pour le scier).                                        30. Pelle (pour planter la Sainte Croix).
31. Marteau.                                                         32. Les trois clous.
33. Tenailles.                                                         34. Échelle.
35. Le Christ en croix.                                          36. Eponge imbibée de vinaigre.
37. Victoire de Jésus-Christ sur le démon.       38. Le Poisson (symbole du Jésus-Christ).
39. Lance.                                                              40. Sacré Cœur de Jésus. 
41. Le sang versé sur la croix                             42. Le cœur transpercé par le glaive
 
Figures symboliques :
 
43. Soleil (éclipsé à la mort de Jésus).             
44. Lune (visible à la mort de Jésus).
45. Etoiles (vues pendant l'éclipse de soleil).   
46. Clef (le ciel nous est ouvert par la Croix).
47. Tête blanche et noire (universalité de la Rédemption indiquée par les deux races).
48. Ancre (symbole de l'Espérance et associée au Poisson, symbole du Christ Sauveur).
 
Figures et objets relatifs au pèlerinage de Liesse ou à l’ordre de St Jean de Jérusalem auquel appartenaient les chevaliers :
 
49. Notre Dame de Liesse.
50-51-52. Les trois chevaliers : Jean, Hector et Henri d'Eppes.
53. La princesse Ismérie  (fille de l'émir qui gouvernait le Caire au nom du calife).
54. La Croix à huit pointes (croix de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, devenu Ordre des Chevaliers de  Malte). Elle porte d'un côté le Christ, de l'autre Notre-Dame de Liesse
55. La Croix double du Saint-Sépulcre.
56. Saint Jean-Baptiste (patron et protecteur de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem).
57. Le Saint-Sacrement (à Liesse, la confrérie du Saint-Sacrement fut instituée par le pape Clément XI en 1717).
58. Le Saint Ciboire.
59. Le Saint Esprit (colombe).
60. Crosse épiscopale, rappelant qu'il s'agit d'un pèlerinage approuvé par les évêques.
 
Le message ainsi véhiculé est relativement simple : toute libération trouve sa source auprès du Christ, qui à sacrifié sa vie pour nous sur une croix. L'eau de la fontaine, dans laquelle baignent ces figures, nous rappelle notre baptême.
 
Passionnant, n’est-ce-pas ?
Vous possédez une telle bouteille avec ses 60 ludions, en bon état ?
Quelle chance vous avez !
 
Et le mot de la fin : « Liesse » s’explique « religieusement » ainsi : par Marie, Jésus offre à chacun sa joie, joie qui prend le nom de « liesse ».
La totalité de la liste des ludions contenus dans une bouteille de Liesse provient de ce site :
http://notre.dame.de.liesse.pagesperso-orange.fr
Que l’auteur en soit vivement remercié.

Galerie photos