Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet
AccueilBoutiqueArt religieuxBénitier en terre vernissée d'Auvillar

Bénitier en terre vernissée d'Auvillar

Art religieux
Réf.18.01.202
Bénitier de chevet en terre vernissée
Décor en relief du Christ en croix et d'autres éléments 
participant au calvaire
Cuve à pans et extrémité pointue
Trigramme "IHS" sur la cuve (Iesus Hominium Salvator = Jésus sauveur des Hommes)
Filet bleu vient souligner la bordure 
Rouge tirant sur le orange appliqué lors d'une seconde cuisson 
19.5 cm de hauteur
7.5 cm de largeur 
Un anneau au sommet pour suspendre le bénitier 
Bon état, des égrenures
Sud-Ouest de la France, fabrique d'Auvillar  
Dernier tiers du XIXème siècle
 
HISTOIRE DE LA FAIENCERIE D'AUVILLAR 
 
 
La faïence créa la principale richesse d'Auvillar. La ville eut plus de 2000 habitants et vers 1800, on comptait de 300 à 400 potiers.
La faïence d'Auvillar, solide sans être fine, bien résistante au feu, avait l'ambition au 18ème siècle d'imiter le Rouen ou le Gênes, soit en utilisant certains motifs décoratifs polychromes Rouennais, soit en pastichant les couleurs italiennes.
Auvillar produisit exclusivement de la faïence de grand feu, avec décor, sur émail cru. Cet émail d'oxyde de plomb posé en couche épaisse, couleur blanc cassé, venait de Bordeaux.. Les émaux de décor employés, étaient essentiellement le bleu de cobalt, le vert de cuivre, le violet de manganèse, le jaune d'oxyde de fer et le rouge dit " orangeat " de Thiviers. Le décor était exécuté à main levée le plus souvent; au poncis pour les grandes séries et au pochoir à partir de 1830.
Vers 1820, les fabriques utilisaient en plus de la terre d'Auvillar, annuellement : 12 tonnes de sable de Marsac, 3,5 tonnes d'oxyde de plomb, amenés de Bordeaux et 400.000 " bourrées " de bois des alentours.
Vers 1820, la production annuelle était de : 960.000 assiettes, 60.000 soupières, 60.000 plats, 60.000 cafetières, 60.000 casseroles, soit 1.200.000 pièces de faïences ou poteries. Ces pièces partaient du port d'Auvillar, par bateaux entiers, et vendus dans les foires en suivant les cours d'eau, jusqu'à Bordeaux. Puis, elles étaient exportées vers l'Angleterre et les colonies.
La fin du siècle voit le déclin de la poterie dès 1860 et le dernier four s'éteindra en 1905. Ce sont ces faïences des 18ème et 19ème siècle qui firent la gloire et font encore la renommée d'Auvillar et suscitent l'intérêt des collectionneurs.
Les poteries d'Auvillar peuvent-elles se réclamer d'une origine gallo-romaine ? Aucun document ne le confirme, mais diverses raisons la rendent plausible. Dans la région montalbanaise, une petite localité, Cosa, est déjà célèbre à cette époque pour ses poteries, et l'on sait qu'il y a de nombreux échanges entre les deux localités. De plus, d'anciennes alluvions constituaient une bonne terre de poterie et les nombreux bois qui recouvraient la région facilitaient l'alimentation des fours.
A la fin du 18ème siècle et pendant tout le 19ème siècle, de nombreuses  fabriques sont installées à Auvillar, on en compte 7 en 1834, 12 de 1811 à 1834 qui réunissent 300 à 400 potiers parmi lesquels des tourneurs flamands, saxons, céramistes italiens. C'est l'apogée de la faïence auvillaraise.
On peut les admirer au musée d'Auvillar et celui de Donzac.
Prix 95,00 €
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo 1
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo
Bénitier en terre vernissée d'Auvillar - Photo