Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet
AccueilEspace documentaireCroix camarguaise

Croix camarguaise

Bijoux régionaux
Le Marquis Folco de Baroncelli-Javon
La Croix camarguaise est un élément important de la tradition et de la culture camarguaise.
Appelée, au choix, "Croix Gardianne" ou "des Gardians", "Croix de Camargue" et aussi "Croix des Saintes", elle est sans conteste un symbole très fort pour tous ceux qui sont liés à la Camargue.
Elle n’a cependant pas une très longue histoire derrière elle et c’est ce qui m’incite à faire un petit article à son sujet car preuve en est que les traditions populaires peuvent ne pas être ancestrales !
 
C’est en 1924 que l’histoire commença.
Le Marquis Folco de Baroncelli-Javon voulut donner un emblème aux gens de la bouvine (la bouvine est l’ensemble des traditions et des pratiques liées à la tauromachie camarguaise).
Le Marquis demande à un des ses amis, l’illustrateur suisse Hermann Paul,  de concevoir et dessiner une croix en hommage à la Camargue.
 
Ce n’est qu’en 1926 que le projet prend véritablement forme. 
Selon une anecdote, l’esquisse originale prévoyait des fleurs de lys en guise de terminaison des branches de la croix. 
Or le maréchal-ferrant Gédéon Barbanson qui forgea la toute première croix avec son fils Joseph, prit l’heureuse initiative de remplacer les fleurs de lys par des tridents pour lui donner une apparence plus camarguaise et peut être moins royaliste. 
C’est certainement à cause de ces tridents, outils propres à cette région, que la Croix de Camargue est parfois rebaptisée "Croix Gardianne" ou "Croix des gardians".
En lire plus
Mais qu’est ce qu’un trident ? C’est le symbole des gardians mais avant tout c’est leur outil de travail. Il est composé d’un long manche en bois associant résistance et légèreté et portant à son extrémité une "douille" à trois pointes dont la forme et la longueur varient. Le trident est indispensable au maniement du troupeau et protège le gardian ainsi que sa monture des réflexes dangereux du taureau.
 
Voici donc comment se présente cette croix.
La Croix de Camargue est formée d’une croix latine, dont les extrémités supérieures représentent des tridents. L’extrémité inférieure de cette croix est terminée par une ancre marine surmontée d’un cœur.
La Croix de Camargue possède, bien sur, une forte valeur symbolique. 
La Croix stigmatise la Foi catholique commune aux deux corporations qui cohabitent dans cette région : gardians et pêcheurs. 
L’ancre de marine représente la fermeté inébranlable dans la Foi, évoquant en outre les pêcheurs et la barque des Saintes Maries de la Mer. Elle incarne aussi l'Espérance.
Quant au cœur, qui a une place centrale, il symbolise la Charité.
Vous aurez donc deviné que la Croix de Camargue incarne les trois vertus théologales :  Foi, Espérance et Charité.
Voici d’ailleurs la référence biblique de l’ancre marine dans l’Epître aux Hébreux :  « le seul refuge a été de saisir l’espérance qui nous était proposée. Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide ».
 
Pour Baroncelli, la Foi chrétienne et la foi dans les traditions étaient intimement liées.
La Croix fut inaugurée le 7 juillet 1926. 
 
En 1937, la Croix fut transférée à l’entrée ouest du village à proximité du Pont du Mort où elle fut entièrement restaurée à l’initiative d’Hermann Paul. Depuis, elle a été légèrement déplacée de l’autre côté du canal des Launes où elle trône encore dans un paysage emblématique du village des Saintes Maries de la mer. 
Malheureusement, la croix originelle ayant été dérobée à plusieurs reprises, celle que l’on peut voir aujourd’hui n’est qu’une réplique.
 
Aujourd’hui, en se promenant en Camargue, il est courant de la retrouver scellée ou représentée sur bien des façades de maisons ou d’églises.
Symbole de la Camargue, vous la retrouverez sur de nombreux objets « souvenirs ».

Galerie photos