Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet
AccueilEspace documentaireCuillère à écrémer

Cuillère à écrémer

Autour du beurre et du fromage
La grande majorité des cuillères à écrémer sont en bois, mais il en existe en fer blanc.
Leur forme est typique de leur usage mais aussi de leur région de provenance. 
Les plus belles viennent des Pyrénées.
Une cuillère se reconnaît par la position de sa prise, presque à angle droit prolongé d’un cuilleron profond et peu large.
Vous pourrez noter qu’au niveau bas de la prise, il y a deux encoches de part et d’autre. Elles sont ainsi placées pour laisser passer deux doigts pour une bonne préhension et une bonne manipulation de la cuillère.
Le trou visible sur nombre d’entre elles sur la prise fait office de poucier, il permet d’y placer son pouce. Ce trou devait aussi très probablement servir d’accroche pour la cuillère.
Les cuillères pyrénéennes ont la particularité d’avoir un dosseret en chapeau de gendarme. La terminaison du manche est arrondie avec deux retours dégagés dans sa partie basse pour le positionnement des doigts.
Les cuillères à écrémer sont toutes monoxyles : elles sont taillées dans un seul morceau de bois.
Il existe un modèle plus grand que la cuillère, c’est la pelle à écrémer.
Elle est bien plus large, plus courante, car présente partout en France.
Son manche recourbé en forme de crochet, permettant de la suspendre aux jattes qui contenaient le lait.
En Franche Comté, la pelle à écrémer s’appelle « poche à écrémer ». Elle est aussi employée pour brasser le caillé.
Le seul endroit qui permet une quelconque ornementation, c’est la prise.
Les pelles à écrémer sont rarement sculptées, mais les cuillères en revanche peuvent être très originales dans leur forme ou leur décor.
Elles peuvent être travaillées en ajours ou en creux, avec des motifs de cœurs, des croix, des fleurs et des feuilles stylisées, des monogrammes, les inscriptions ou des ornementations religieux.
Une cuillère mesure de 15 à 20 cm de long.
Les bois employés peuvent être du hêtre, du buis ou de l’érable, bois à usage alimentaire et faciles à sculpter.

Galerie photos