Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet

Dame-jeanne

Objets du vin et de l'alcool
La dame-jeanne est autrement nommé  "MARIE-JEANNE" ou encore "TOURIE".
 
Une dame-jeanne est une bonbonne en verre, sans anses, qui sert initialement à conserver le vin.
Cette bonbonne est en réalité une grosse bouteille cylindrique ou sphérique, à goulot court et étroit, qui est utilisé pour la conservation de nombreux liquides : du vin, de l'alcool comme du moult, de l'huile, du vinaigre, du jus … Le fond est plat, le goulot court.
Vous rencontrerez des dame- jeanne en grès.
 
Les dame-jeanne servent encore actuellement et il est courant d'en trouver encore dans les greniers, les remises, les celliers et autres caves.
Ce type de bonbonne est très souvent clissé, c’est-à-dire, qu’elle est entièrement doublée extérieurement de jonc, d’osier ou de paille, du fond jusqu’à la base du goulot. Cet habillage rustique et solide a pour vocation d’amortir des chocs lors des transports, prévenant ainsi la casse de la bouteille et la perte du contenu.
 
Il existe deux différentes sortes de protection :
-celles qui habillent la dame-jeanne : bois, jonc, osier, grillage métallique, … C’est en quelque sorte une armure, qui enserre la bouteille. Cet habillage crée aussi des anses, précieuses pour le transport ! Ce sont d’ailleurs souvent les anses qui sont en mauvais état sur les modèles anciens.
-celles qui permettent un stockage et un transport sécurisés, en laissant la bouteille nue : ces protections sont du type « panier » en fines lattes de métal ou ossature en bois.
 
Pour les protéger encore plus, le fond était garni de foin, de mousse, de vieux torchons, ce qui évitait la casse de la bonbonne, par un bon amortissement.
La fermeture des bouteilles se fait de diverses manières : bouchon de liège et bouchon de tissu.
Il existe différentes contenances pour la bouteille : 3, 4, 7, 10, 15, 16, 20, 25, 50 litres.
Une dame-jeanne classique contient de 20 à 50 litres.
 
Mais, alors, d’où vient le nom de « dame-jeanne » ?
 
Chassée de son royaume de Naples, la reine Jeanne 1ère vint se réfugier en 1347 dans son comté de Provence en passant par la route de Grasseà Draguignan. Surprise par un violent orage, des villageois lui indiquèrent pour asile le petit château du gentilhomme verrier au hameau de « Saint Paul la Galline Grasse ».
 
Après y avoir passé la nuit, la reine désira voir fabriquer les flacons. Un peu troublé, le verrier souffla dans le mors de sa canne, et réalisa une bouteille énorme qui fit l'admiration de tous par sa contenance d'une dizaine de litres. Il décida d'en lancer la fabrication et l'appela reine-Jeanne, mais la souveraine suggéra modestement de lui donner le nom de « dame-jeanne ». Pour protéger cette grosse bouteille, le verrier l'habilla d'osier.
 
La légende est belle et simple, c'est là le charme de l'Art Populaire!

Galerie photos