Objets d'hier A voir Documentation Annonces





Nouvelle recherche
 

HERRADE



Ou « ferreta »  en basque et « herrade » en gascon.

 

La herrade est de la grande famille des seaux. Et oui, il existe différents types de seaux !

Elle servait à transporter une bonne quantité d’eau sur la tête et comme tout seau, elle sert de réserve  dans les maisons du Pays Basque et de Gascogne.

 

LA herrade est un objet du Sud-Ouest pyrénéen, et seulement de là-bas.  Il s’agit d’un grand seau qui se reconnait du premier coup d’œil : elle est de forme tronconique inversée : le col est plus exigu que le fond et elle possède un fond plat.

Elle est aussi munie d’anses latérales verticales pour en faciliter le transport. Les femmes la portaient sur leur tête au moyen d'un coussinet annulaire en tissu appelé « burute » ou « kapetxa ».

La herrade peut comporter un couvercle, pour prévenir les projections d’eau durant le transport et la chute de cochonneries dedans lors de son stockage. En revanche, la ferreta n'était pas couverte mais un petit flotteur de bois ouvragé (appelé « ferreta-gaina ») empêchait le ballottement de l'eau.

La herrade est parfois dotée d’un robinet dans la partie inférieure, il est fixe et dans ce cas précis, elle sert de fontaine.

Comme sa cousine, la « ferreta » était déposée sur l'évier de la cuisine. Certaines d'entre elles étaient aussi équipées d'un petit robinet.

Lorsqu’elle ne possédait pas de robinet, il était nécessaire d’employer  une « kopetxa », autrement nommée ailleurs une « couade », (instrument ayant la forme d'une petite casserole ou d’une louche dont le long manche évidé permettait l'écoulement de l'eau et permettait d’y boire à la régalade).

 

Les plus anciennes herrades sont en bois, puis en bois cerclé de métal et enfin entièrement en métal.

Ce récipient était réalisé selon les techniques de la tonnellerie. Il était constitué d'un fond plat et d'une enveloppe en lattes de bois gonflées par l'eau et maintenues assemblées par trois anneaux métalliques, d'où son nom, du latin « ferrata » qui signifie «ferrée », bien que les anneaux aient été en laiton.

Il existe différentes tailles de herrades : elles s’adaptent à l’âge et la taille de la porteuse.

 

Aujourd’hui, les herrades sont plus des objets décoratifs qu’utilitaires.




HERRADE

HERRADE

HERRADE

HERRADE