Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet

Gargoulette

Objets du quotidien
Une gargoulette est une cruche en terre cuite dont les paysans se servaient autrefois pour stocker de l’eau, la maintenir fraîche et y boire. 
Ce mot provient directement du provençal "galgouleto" qui signifie "cruchon".
 
C’est un objet emblématique du Sud de la France et surtout de l’Espagne.
Elle trouve ses origines il y a bien longtemps, vers 2 500 av JC.
 
Ce récipient typique des régions méditerranéennes a la spécificité de conserver l’eau fraîche. Réalisée dans un matériau poreux, à savoir de l’argile, l’eau humidifie la surface extérieure du pot, en passant par les pores de l’argile non vernissée. 
Pour ainsi s’évaporer, elle utilise de l’énergie et évacue donc sa propre chaleur, tout en rafraîchissant l’intérieur de la cruche.
L’expression veut que la gargoulette « transpire »… 
Par déduction, vous l’aurez deviné, la gargoulette ne possède de vernis que sur le haut du corps et sur le début de la panse car cela facilite les échanges avec l’extérieur. Le vernis rend les surfaces imperméables.
 
La gargoulette appartient à la famille des cruches.
Elle se distingue des autres contenants à eau par un physique assez gracieux.
Elle est ronde, munie d’une anse toujours située au sommet et deux orifices : un pour le remplissage et l’autre servant de bec-verseur.
La forme des orifices qui la constituent fait penser, sans trop de doute, à des attributs humains sexués. 
La bouche, par laquelle on la remplit préfigure un sexe féminin et le bec en forme de piton, par laquelle elle se vide, serait un sexe masculin érectile. 
Son anse est comme un bras et sa forme générale, pleine et très féminine constitue un ventre (pour contenir l’eau). L’eau n’est-elle pas fécondante dans la nature ? Une graine germerait-elle sans eau ? 
En outre, l’usage de la gargoulette serait mêlé à des symboles religieux : 
« Comme un coq qui lève le bec pour chanter, l’homme bascule la tête en arrière pour boire, pour prier et pour voir venir l’eau du ciel. »
(Informations issues de : http://www.aqueduc.info/La-gargoulette-espagnole-une)
 
C’est donc un contenant qui recèle de symboles…
Qui donc peut affirmer, maintenant, que nos ancêtres étaient de rustres paysans?
En tous cas les espagnols ont instaurés des fêtes de la gargoulette, preuve des pouvoirs conférés à un tel objet du quotidien !
Boire à la gargoulette est un geste ancestral.
Son goulot de forme étroite et droite permet d’orienter le filet de l’eau directement dans la bouche, voire au fond de la gorge.
D’où l’expression « boire à la gargoulette » qui signifie boire à la régalade.
Il faut d’abord la soulever par l’anse et positionner sa deuxième main sur la panse.
Tout en levant la cruche, il faut lever son visage et viser juste si on ne veut pas être inonder. 
Cette position nécessite de boire d’un seul trait …et d’avoir un bon coup de main !
Avec la gargoulette, pas besoin de verre !
 
La gargouillette (c’est son autre nom) se transportait sur la tête ou bien accrochée à la à la selle de la monture par l’anse. Lorsque le voyage était fini, elle était posée au sol (elle a un fond plat).
Ne pas confondre gargoulette et chevrette, ni même poron ou cantir, ils sont tous la particularité d’être des contenants à eau mais leur forme est, pour chacun, différente.
Encore en usage aujourd'hui dans certaines parties du monde, cet objet de la vie quotidienne a subi peu de modifications sa création.
Les gargoulettes peuvent être rustiques ou élaborées, en terre, cuivre, étain ou verre.
Il en existe de toutes tailles.
N’oubliez pas de regarder son état et de déterminer sa provenance.
 
Pour la petite anecdote, la gargoulette a beaucoup été représentée en peinture.
De grands noms tels que Matisse, Van Gogh, Cézanne, Goya les ont incluses dans leurs œuvres et pourtant peu d’entre nous les ont remarquées…

Galerie photos