Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Visiter la page Facebook Visiter la page Instagram Visiter la boutique Ebay
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet
AccueilActualitésDécouvrez les chars du carnaval de Nice, autrefois

Découvrez les chars du carnaval de Nice, autrefois

04/03/2019

Découvrez les chars du carnaval de Nice, autrefois

VIVE LE CARNAVAL !

Pour fêter le carnaval, voici un petit tableau sur Pinterest présentant des cartes postales anciennes des chars du carnaval de Nice.
 
En ce mardi 5 mars, nous fêtons une institution pour les enfants (et les plus grands!)

Quelle est l'histoire de cette fête populaire?

Le carnaval est un type de fête relativement répandu en Europe et en Amérique. Il consiste généralement en une période où les habitants des villes et villages sortent déguisés, masqués ou bien maquillés et se retrouvent pour chanter, danser, faire de la musique dans les rues, jeter des confettis, des fleurs et défiler autour d’une parade. 
Héritier de rituels antiques comme les Lupercales, le carnaval est traditionnellement associé au calendrier chrétien et se déroulent entre l'Épiphanie, soit le 6 janvier et Mardi gras, fête mobile entre le 3 février et le 9 mars. 
Le mot “carnaval” provient de l’italien : “carnevale” ou “carnevalo”, ayant pour origine le mot latin “carnelevare”, qui signifie littéralement “enlever la viande” (carne = viande et levare = enlever). 
En France, au XIXème siècle, on emploie le mot “carême-prenant”.
Du mot « carnaval » dérive l'adjectif « carnavalesque » (relatif au carnaval), mais aussi certains régionalismes tels que « carnavaleux » et « carnavalier » : le premier désigne, dans la région de Dunkerque, en Belgique et au Québec, un participant au carnaval. Le second mot désigne un artiste créant des œuvres pour le carnaval tels que chars, des géants, des grosses têtes, etc. Les « carnavaliers » les plus célèbres de France sont établis à Nice, où le métier se transmet de père en fils depuis 1870. 
Traditionnellement, dans le Christianisme, le carnaval marque la dernière occasion de célébration des aliments gras et autres avant le début du Carême. Traditionnellement, pendant le Carême, aucune fête ne doit avoir lieu et les gens doivent s'abstenir de manger des aliments riches, tels que la viande, les produits laitiers, les graisses et le sucre. Les quarante jours du Carême, rappelant le récit biblique des quarante jours que Jésus passa dans le désert, servent à marquer une certaine période où le croyant chrétien se tourne vers Dieu et la discipline religieuse.