Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
Visiter la page Facebook Visiter la page Instagram Visiter la boutique Ebay
Sophie Sesmat,
spécialiste en arts
et traditions populaires
Menu
Rechercher un objet
AccueilActualitésLe saviez-vous ? Une nouvelle rubrique à découvrir

Le saviez-vous ? Une nouvelle rubrique à découvrir

02/12/2019

Le saviez-vous ? Une nouvelle rubrique à découvrir

2020 n'est pas encore là et les nouveautés arrivent déjà...
Une toute nouvelle rubrique vient de voir le jour : "le saviez-vous?"
Rapide, culturel, historique et anecdotique, ce nouveau rendez-vous, tous les 15 jours, vous racontera une foule d'informations, de petites histoires, de moments volés dans l'histoire paysanne et populaire, loin de la grande Histoire de France.
 
Aujourd'hui, c'est le deuxième "le saviez-vous?" qui vient de paraître. 
 
"Le saviez-vous ?"
 
Autrefois, il existait des foires aux instituteurs. On reconnaissait le savoir d'un maître d'école ambulant au nombre de plumes qu'il portait à son chapeau, fait de peau de fouine.
Une plume = la lecture
Deux plumes = la lecture et le calcul
Trois plumes = la lecture, le calcul et le latin
Chaque prétendant devaient passer un examen devant le maire et le curé, avant d'être embauché pour une saison d'hiver (période durant laquelle les enfants étaient disponibles pour apprendre car les bêtes étaient rentrées).
Pour être apprécié, il fallait bien chanter à la messe, bien écrire (calligraphie) et lire correctement. Les instituteurs faisaient souvent autre chose après ou avant les heures d’école (très souvent secrétaire de mairie). 
Ils avaient une réputation de travailleurs. 
Ils partaient à l'automne pour revenir au printemps et allaient dans le Lyonnais, le Dauphiné, la Bresse, la Provence ou la Lorraine...
Dès qu’ils revenaient chez eux, au printemps, ils redevenaient paysans.
Cette tradition d'instituteurs saisonniers a commencé dès XVIème siècle.
Le préfet Bonnaire raconte ces étonnantes rencontres, à l'occasion des foires, en 1801 :
"C'est même une chose curieuse que de voir, dans les foires considérables de l'automne, ces instituteurs, couverts d'habits grossiers, se promener dans la foule et au milieu des bestiaux de toute espèce, ayant sur leur chapeau une plume qui indique, et leur état, et leur volonté de se louer pour l'hiver, moyennant un prix convenu. Ces bonnes gens donnent de nombreuses leçons pendant tout le cours de la journée; dans les intervalles, ils rendent à peu près autant de services que des domestiques à gages, et on est surpris du très léger salaire qu'ils demandent pour tant de peines."
Photo : http://bibliotheque-dauphinoise.blogspot.com
 
Ancien article à lire "le saviez-vous ?" : Les enfants partaient avec une bûche sous le bras, en plus de leur cartable, à l'école... Mais saviez-vous pourquoi?
 
Page Facebook, en cliquant sur ce lien :